Qu’est-ce qu’un « psy » ?

Le cursus de formation des différents « psys » n’est pas le même et ne recouvre pas les mêmes compétences, ni le même domaine d’intervention.

Pour la personne qui désire consulter, il est parfois difficile de se repérer entre tous ces « psys ». Tentons d’y voir plus clair !

Le psychiatre est un médecin spécialisé. La psychiatrie s’intéresse à la définition du normal et du pathologique. Le psychiatre va donc poser un diagnostic en fonction duquel il peut éventuellement prescrire des médicaments ou une hospitalisation. Ses consultations sont remboursées par la Sécurité Sociale.

Le psychologue est un chercheur en sciences humaines qui a étudié et qui connaît les théories psychologiques. Le psychologue clinicien fait passer des tests, contribue au diagnostic des maladies mentales, assure des entretiens cliniques.

Le psychanalyste a suivi une psychanalyse personnelle et didactique.
Il travaille selon une méthode d’investigation de l’inconscient dont le fondement est la verbalisation et les associations d’idées. La cure se passe sur un divan ou en face à face.

Le psychopraticien ou ex-psychothérapeute (L’appellation a changé depuis une loi datant de 2009) a suivi une psychothérapie personnelle approfondie de plusieurs années. Il a également reçu une formation théorique, méthodologique et pratique dans le courant de son choix (Gestalt et Systémique dans mon cas) ainsi qu’une formation en psychopathologie clinique. Sa pratique est supervisée. Il adhère à un code de déontologie et est reconnu par ses pairs.

La formation du psychopraticien ne s’inscrit donc pas uniquement dans une démarche cognitive et l’acquisition d’un savoir universitaire. C’est aussi et avant tout un savoir expérentiel dans une approche humaniste. Le psychopraticien pratique la psychothérapie, c’est à dire les soins non médicaux de la psyché, par l’écoute ou à l’aide de techniques actives, soit en séances individuelles, soit en couple, en famille, en groupe. Il ne s’occupe pas de la maladie en tant que telle, mais de la personne ou des personnes en difficulté. Il ne délivre pas de médicaments. Ce n’est pas non plus un chercheur scientifique, mais un praticien qui exerce un art particulier auquel il s’est spécialement formé : la psychothérapie.